Skip to content
 
PUBLICITÉ

Sous le haut patronage du président de la République, Emmanuel Macron, et honorablement représenté par Guillaume Gomez, ambassadeur France de la gastronomie et de l’alimentation, MOF et ancien chef du Palais de l’Élysée, le Trophy Table Art a pris place en Polynésie pour la toute première fois.

Initié par la cheffe spécialisée dans les spécialités créoles et d’outre-mers, Béatrice Fabignon, Trophy Table Art est le premier concours itinérant d’excellence des arts de la table, du service et de la gastronomie d’Outre-mer. Le concours d’excellence fait escale dans chacun des territoires d’outre-mers, et la Polynésie française en est la cinquième. La grande finale clôturera le concours à Paris.

Soutenu par le Gouvernement polynésien via le ministère de l’Éducation et le vice-rectorat, cet événement a pour objectif de mobiliser les jeunes inscrits dans le domaine, et de créer du lien entre ses apprentis et les professionnels du métier. Par la même occasion, cela permet de valoriser le lancement de la signature culinaire polynésienne, projet phare du Campus des métiers et des qualifications hôtellerie et de la restauration du Pacifique, dirigé par Hina Grépin.

 Orchestré par Emmanuel Fournis, maître d’hôtel, sommelier, consultant, et professeur de restaurant, les premières épreuves du concours de cuisine se sont déroulées le 2 février dernier, au Lycée hôtelier de Tahiti. Ces épreuves venaient confronter entre eux, les jeunes en formation le matin, et les professionnels l’après-midi. Le lendemain s’est enchaîné le concours en art de la table pour les mêmes catégories. Lors de leur passage au Fenua, la délégation a également proposé quelques master class.

Sous le regard bienveillant du représentant personnel du président de la République en matière de gastronomie, Guillaume Gomez, plusieurs personnalités composaient le jury du concours. Il y avait notamment Davy Tissot, meilleur ouvrier de France cuisine et Bocuse d’Or de France en 2021, Stéphane Guenaud, maître d’hôtel et argentier au palais de l’Élysée, Malia Metella, vice championne olympique de natation, et bien évidemment, le cœur de ce concours, Béatrice Fabignon.

Ce concours, venant éplucher la cuisine polynésienne, devait bien entendu inclure quelques experts de la gastronomie du Fenua. C’est ainsi que Chef Heiarii Hoiore, du Hei Restaurant, et Chef Tereva Galopin, du Sully, ont tous deux intégrés le jury d’excellence pour l’occasion.

On notera également que le Chef Teao Maiarii, du Maru Maru, a concocté les paniers surprises pour le concours.

Dans le cadre du renforcement de l’identité culinaire polynésienne d’un point de vue communication et événementiel, Chefs de Tahiti était bien évidemment présent sur place, afin de couvrir une partie du concours, mais surtout pour avoir la chance d’échanger avec la crème de la crème des chefs de la gastronomie française.

C’est avec joie et honneur que Chefs de Tahiti s’est joint au Hei Restaurant, pour convier cette délégation d’exception. L’occasion d’échanger, de partager et de faire découvrir les saveurs d’une belle table de Tahiti.

Les résultats de Polynésie sont attendu le mercredi 8 février au soir.

Retrouvez une petite sélection de photo, by Chefs de Tahiti

les Résultats

C’est autour d’un cocktail organisé à la Présidence de la Polynésie française que s’est réunie toute la délégation pour l’annonce des résultats, accompagnée de ses partenaires publics et privés, mais également des candidats et de leur coach.

Ce sont ainsi 7 lauréats qui partiront à Paris pour affronter les autres finalistes des outre-mers : 4 lauréats en cuisine et 3 en art de la table :

Cuisine:

  • Heremiti URIMA du RSMA (en formation)
  • Hitirere TEROROIRIA du LPPR (en formation)
  • Emmanuelle GARIDELLI DE QUINCENET du CFPA Raiatea (professionnel)
  • Anthony LLORENS du RSMA (professionnel)

Art de la table:

  • Maïlys MESNIL du lycée hôtelier (en formation)
  • Aaron DAGNIAUX du LPPR (en formation)
  • Joyce GUYENNET de Jojo Pizza (professionnel)

 

La ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, a clôturé la cérémonie par un discours, exprimant le désir du Gouvernement de pousser la jeunesse à persévérer dans la filière, et à mettre en avant les produits de notre terroir, dans le but de marquer notre identité culinaire polynésienne.

Chefs de Tahiti adresse ses félicitations aux candidats, aux coachs, mais particulièrement aux lauréats sélectionnés pour représenter la cuisine du Fenua à Paris.