Skip to content
 
PUBLICITÉ

Cédric Robin, Champion de Pâté-Croûte

Championnat du monde de Pâté-Croûte 2022

En octobre 2022, Chefs de Tahiti et REDSOYU vous ont présenté la première édition officielle du Championnat de Pâté-Croûte au Fenua. Le concept est simple : 6 chefs reconnus de Tahiti, Moorea, et Bora Bora qui s’affrontent pour monter sur le podium, mais surtout pour décrocher une place en finale mondiale  à Lyon qui réunit des finalistes du Canada – Etats-unis, du Japon, de France et de Tahiti !

Ce concours international, organisé depuis plus de 12 ans en métropole, vise à faire revivre un plat traditionnel longtemps rongé par l’image de la charcuterie industrielle. Cuisiné en entrée, ou parfois en accompagnement ou encore en cocktail, il reste l’un des plats les plus techniques et les plus savoureux.

Le pâté en croûte est un plat de viande farcie cuit en pâte brisée, vedette de la cuisine aristocratique, apparue dès le Moyen Âge. Au départ, la croûte ne se consommait pas, elle ne servait qu’à cuire la viande et à la conserver. Aujourd’hui, la croûte, autant que ce qu’elle contient, a une importance gustative majeure.

L’objectif REDSOYU: faire parler de Tahiti à travers le savoir-faire de ses Chefs et de ses produits.

Ainsi, pour l’occasion, nous avons eu l’honneur d’accueillir le Meilleur Ouvrier de France Bouche, Didier Massot, en tant que président du jury. Spécialiste de la viande, il a porté plusieurs casquettes dans sa carrière, notamment celle de boucher, charcutier, traiteur, et cuisinier. Il avait la lourde tâche d’élire le meilleur Pâté-Croûte de la promotion 2022, accompagné d’un jury composé de professionnels et d’épicuriens de la place.

La compétition s’est déroulée au lycée hôtelier de Tahiti, établissement principal de la formation en restauration de Tahiti, le 10 octobre dernier. Chaque Chefs ont réalisé deux pâtés-croûtes, en faisant attention à la présentation de la tranche, à la gelée, la pâte, le goût de la farce, l’équilibre de la préparation, etc…

Le public sur place a pu profiter gustativement également, puisqu’il a assisté à la dégustation officielle du jury, en dégustant un apéritif signé les Délices du Monde, Caviar & Co, Comptoir Commercial Cécile et L’Arbre à Pain.

Après avoir dégusté, à leur tour, les pâtés-croûtes des candidats, le public a pu apprécier un dîner préparé par les élèves du lycée hôtelier, dans l’esprit bouchon lyonnais en quatre services.

Après la délibération du jury, c’est Marc Lintanf de ML L’Expérience Culinaire qui montait à la troisième place du podium, suivi de Cyril Krieg du Fare du Pâté en croûte, à la deuxième place.

C’est finalement Cédric Robin, chef du restaurant Hei, qui devient champion de Polynésie, et qui a représenté le Fenua en métropole le 5 décembre dernier. Il s’est frotté aux 14 finalistes venus de Paris, de Lescar, de St Julien Chapteuil, de Vienne, de Lyon, de Suisse, de Megève, du Japon, du Canada, et des USA.

Le chef du Four Seasons Bora Bora, Paul Daniel, ainsi que Raphaël Guillez du Nui Bistro Bon, et Teva Teihotaata de Noix de Coco et du Bouchons Lyonnais, ont été salués pour leur participation, et n’ont pas démérité.